Fabienne Tisserand et Frédéric Hermann, dans « La forêt, une nature menacée », proposent de se remémorer les relations complexes qui ont uni d’hier à aujourd’hui les populations à leur forêt dans nos régions tempérées, et d’apporter un éclairage sur celles qui pourraient advenir demain, si la forêt n’échappe pas, par la volonté des citoyens, au modèle productiviste.
Présentation du livre par son éditeur :
Notre forêt est un cadeau inespéré dont nous héritons des générations passées. Pourtant, elle pourrait n’être pas transmise aux générations futures. La « bio-économie », qui n’est autre que l’industrie globalisée du végétal, dont l’avènement sera aussi celui du « désert vert », la menace.
Ce livre propose de se remémorer les relations complexes qui ont uni d’hier à aujourd’hui les populations à leur forêt dans nos régions tempérées, et d’apporter un éclairage sur celles qui pourraient advenir demain, si la forêt n’échappe pas, par la volonté des citoyens, au modèle productiviste auquel elle a été par chance soustraite durant l’ère du pétrole.
Il est un plaidoyer pour une forêt multifonctionnelle, support de vie, et source d’activités diversifiées dans les territoires, et pour une implication des citoyens dans sa préservation.
Fabienne Tisserand, ingénieure de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (spécialisation aménagement) et titulaire d’un mastère spécialisée (Forêt, nature et société, est journaliste. Elle a été chargée de mission pour l’Office national des forêts français. Au sein du journal Le Bois international, elle a réalisé plus de 800 articles. Frédéric Hermann est photographe reporter ; il travaille pour la presse, notamment via l’agence Wostok

Source Reporterre.net/
Bio de France
 Label Bio de France
Share This
Aller à la barre d’outils