La qualité du sol est l’un des facteurs primordiaux de la vitalité d’un jardin. Dans la plupart des écosystèmes (hors déserts), le processus d’enrichissement du sol se déroule de manière naturelle et cyclique : les déchets organiques (feuilles, branches, arbres, défections animales…) s’amassent sur le sol, servant de nourritures à divers organismes (insectes, vers de terre, bactéries, champignons…) qui les transformeront de nouveau en aliments assimilables par les plantes, et ainsi de suite. Atteindre cet objectif au jardin est le meilleur moyen de créer un écosystème pérenne pour vos cultures, mais il est parfois nécessaires d’apporter, à la création d’un lieu, ou pour son entretien, des aliments au sol pour en améliorer sa fertilité. Diverses pratiques peuvent être mises en place dans ce sens : l’ajout d’engrais verts, ou chimiques (néfastes pour ce dernier et la vie du sol en général), le paillage (apportant en continu de la matière organique), ou encore le compostage (sur vos zones de cultures, ou à l’écart pour s’assurer du cycle de biodégradation des déchets verts avant d’employer la terre obtenue au jardin). Voici une compilation de sources et documents sur cette dernière pratique : Le Compost.
Pour commencer, une vidéo d’une vingtaine de minutes de

Bio de France
 Label Bio de France
Share This